Tendances du commerce de détail : conseils aux marques de luxe pour la période des fêtes

Par |

Table des matières

Bien que la crise du COVID-19 ait eu un impact notable sur les dépenses globales, il semble que les vacances ne seront pas annulées. Comme le montrent l’enquêtes Vacances 2020 de Deloitte, les consommateurs sont résilients et adapteront leurs comportements d’achat à ces temps nouveaux, certains consacrant encore plus d’argent aux célébrations à domicile.

À quoi ressemble ce nouveau paysage du shopping de Noël ?

Une part importante du budget se déplace vers le commerce de détail.

Les acheteurs américains dépenseront en moyenne 1 387 $ par foyer pour cette saison des fêtes, soit 7% de moins qu’en 2019. Ce qui change n’est pas seulement la valeur, mais la distribution du budget d’achat.

Ainsi, alors que les dépenses de voyage diminuent de 34%, les acheteurs aux États-Unis dépenseront davantage pour les articles hors cadeaux comme les décorations et accessoires pour la maison, dans l’espoir d’égayer leur environnement par des éléments festifs. Les répondants au sondage prévoient également de dépenser en moyenne 487 $ en présents et cartes cadeaux.

En Australie, 39% des détaillants prévoient une croissance des ventes de + 5%, soit le double de l’année dernière, car les acteurs constatent une augmentation de la demande.

Les consommateurs considèrent que les achats en ligne sont plus sûrs qu’en magasin.

Plus de la moitié des Américains ressentent de l’anxiété face aux achats en magasin et 68% des professionnels de la vente au détail en Australie ont indiqué que leurs priorités pour les dernières semaines de l’année étaient le numérique, l’omnicanal, l’engagement et l’expérience client.

Cela se comprend si l’on tient compte du fait que 2020 a été marquée par l’explosion des canaux de vente en ligne et que les marques ont rapidement et largement développé leurs propres plateformes et boutiques sur réseaux sociaux de vente directe aux consommateurs.

Tendances du commerce de détail : comment en profiter

Tendance n° 1 : préférence pour les achats en ligne

De nombreux pays imposent encore des restrictions aux entreprises non essentielles et les consommateurs demeurent prudents lorsqu’il s’agit de sortir. Dans un tel contexte**, les ventes physiques devraient baisser.** Et on s’attend à ce que ces ventes perdues soient compensées par **la croissance du commerce électronique**.

Conseil : offrez une livraison plus rapide et sécurisée au niveau sanitaire, ainsi que des services supplémentaires comme la gravure et des messages personnalisés pour de meilleures conversions.

De manière générale, les détaillants doivent se préparer à des dépenses en ligne plus élevées et ajuster leurs stocks, leurs chaînes d’approvisionnement et leurs techniques de marketing numérique pour s’assurer qu’ils seront en mesure de répondre aux attentes des consommateurs.

Cette pandémie qui a séparé les familles et les communautés a réveillé une soif d’intimité et d’expériences significatives. C’est pourquoi, même si nombre d’achats se feront en ligne, il est nécessaire de rendre l’expérience numérique extrêmement personnelle pour permettre aux consommateurs d’exprimer leur appréciation ou leur amour de leurs proches.

Guerlain encourage les consommateurs à personnaliser les produits à l’aide de la gravure en ligne.

Pour ce faire, les marques devraient envisager de proposer des services de personnalisation simples comme la gravure et les messages personnalisés pour permettre à l’acheteur de faire de chaque cadeau en une expérience attrayante et bien pensée à la fois pour lui et pour le destinataire.

La gravure est l’un des moyens les plus populaires et les plus simples de personnaliser les produits car c’est une technique qui fonctionne bien pour tous les types de matériaux. Elle offre en outre une grande polyvalence pour une personnalisation sans trop d’effort.

Tendance n° 2 : le lèche-vitrines devient virtuel

Les consommateurs ne se sentant pas à l’aise pour faire leurs achats en magasin et vérifier eux-mêmes les articles de luxe, la découverte des marques et des produits se fera en ligne. Les plateformes qui favorisent les expériences d’achat immersives seront particulièrement populaires.

Source : Très Bien.

Une marque comme Très Bien a déjà mis en place une expérience de vitrine virtuelle diffusée sur Zoom : les employés emmènent les utilisateurs en visite virtuelle de la boutique pour leur permettre de prendre de meilleures décisions.

Conseil : enrichissez les plateformes D2C avec la visualisation 3D des produits.

Offrir des informations textuelles sur les matériaux et les tailles ne suffit plus. Les acheteurs ont aujourd’hui besoin de voir à quoi ressemble un vêtement de luxe, de comprendre comment les tissus se comportent et de visualiser leur tombé. C’est pourquoi des outils de visualisation 3D sont incontournables.

À son meilleur, la visualisation 3D offre une présentation précise, détaillée et interactive des produits. Elle englobe avec précision tous les éléments nécessaires pour offrir une expérience immersive : effets d’éclairage, angles, textures, couleurs, nuances etc. Un modèle 3D haut de gamme et bien exécuté peut être vu sous différents angles et offre une perspective à 360°.

Kenzo utilise une technologie de visualisation et de configuration 3D pour mieux présenter le produit et offrir une personnalisation en ligne aux clients. Solution créée par Hapticmedia.

Selon les scientifiques, le cerveau humain traite les visuels environ 60 000 fois plus rapidement que le texte. Et en fait, 80% de toutes les informations traitées par notre cerveau sont visuelles.

Un nombre croissant d’entreprises investissent dans la technologie de visualisation 3D pour proposer une meilleure expérience d’achat numérique et compenser le manque de toucher et sentir qui est l’inconvénient majeur du e-commerce et qui inhibe bien des achats en ligne.

Tendance n°3 : les consommateurs recherchent des produits qui suscitent des émotions et apportent une valeur ajoutée à leur relationnel.

Dans leur quête constante de sens, et pour accroître leur intimité, les consommateurs délaissent les produits qui ne font que représenter leur mode de vie. Ils leur préfèrent désormais les articles sur mesure et personnalisés.

Chaque achat doit avoir une valeur ajoutée émotionnelle, tant pour l’acheteur que pour le destinataire. Surtout pendant ces vacances, les produits offerts en cadeau doivent être symbole de relation et exprimer la proximité. C’est pourquoi les produits doivent se démarquer par une touche unique.

Conseil : ajoutez la personnalisation à vos produits.

Les produits sur mesure et personnalisés sont le hit de cette saison. Les marques se doivent d’offrir des services de personnalisation qui feront de chaque cadeau en une expérience inoubliable, à la fois pour l’acheteur et pour le destinataire.

Selon Forbes Insights, 40% des responsables marketing signalent que la personnalisation a un impact direct sur la maximisation des ventes, la taille du panier et les bénéfices dans les canaux directs aux consommateurs. 37% d’entre eux signalent une augmentation des ventes et de la valeur à vie des clients grâce aux recommandations de produits ou au contenu généré. Plus d’un tiers des répondants ont constaté une augmentation de la fréquence des transactions grâce aux stratégies de personnalisation.

Démonstration de visualisation 3D simplifiée fournie par la marque de luxe Lolo Chatenay et la startup technologique Hapticmedia.

Les configurateurs de produits 3D, comme celui que nous avons développé pour Lolo Chatenay, sont un excellent moyen d’améliorer votre jeu de vente au détail et de faire en sorte que votre magasin se démarque auprès des clients.

Le configurateur 3D est l’outil interactif alimenté par des modèles 3D en direct qui permet aux clients de personnaliser les produits selon leurs souhaits. Ils peuvent en effet modifier leur produit et recevoir en direct les estimations de coût en fonction des personnalisations, ce qui génère une relation client plus engageante.

Avec ce service, les clients peuvent découvrir le produit sous tous les angles et personnaliser tous ses attributs : texture, couleur etc. Les clients peuvent voir votre produit se transformer en temps réel depuis n’importe quel appareil sans utiliser de plugins.

De cette façon, les consommateurs peuvent créer des produits uniques pour leurs proches et leur offrir des cadeaux inoubliables.

Tendance n° 4 : les magasins physiques doivent garantir la sécurité tout en offrant des expériences engageantes.

Les consommateurs ne sont pas prêts à revenir aux routines d’achat de 2019, les détaillants doivent donc ajouter des mesures de sécurité sanitaire supplémentaires à leurs magasins physiques. Il faudra organiser les espaces en tenant compte du COVID-19, tout en gardant vivant l’esprit festif.

L’une des mesures prises par les détaillants est d’utiliser des outils numériques comme les caméras en magasin pour aider à gérer en temps réel le trafic et les temps d’attente.

Ils passent également à une expérience d’achat sans contact, comprenant des vestiaires virtuels, des balises, des visualiseurs de produits 3D, des méthodes de paiement sans numéraire, etc. ; bref, tout ce qui est nécessaire pour garantir des achats sûrs et efficaces, avec peu ou pas d’interaction humaine.

Conseil : proposez l’essayage virtuel en ligne et en magasin.

La technologie d’essayage virtuel permet aux clients d’essayer des produits à l’aide de leurs appareils équipés de caméra comme les téléphones mobiles. Avec l’aide de la Réalité Augmentée, les utilisateurs peuvent visualiser contextuellement l’article qui les intéresse, interagir et confirmer le style, la taille et l’ajustement avant de faire un achat.

Source : Mac Virtual Try on

À l’ère du COVID-19, l’essayage virtuel devient un incontournable même dans les magasins physiques. Par crainte du virus, de nombreux clients hésitent à essayer des accessoires comme les lunettes et les chapeaux. Pour les produits de beauté, ce n’est même plus une option. La plupart des magasins de beauté ne permettent plus aux clients d’essayer les produits, ce qui rend bien difficile la décision d’achat.

Un bon exemple d’intégration de la technologie d’essayage virtuel dans la stratégie marketing multicanal est donné par Baume, une marque horlogère haut de gamme.

Baume offre à ses clients la possibilité d’essayer virtuellement leur montre personnalisée directement sur leur poignet à l’aide d’un bracelet en papier, c’est-à-dire sans toucher à une vraie montre. Cette pratique améliore grandement l’expérience d’achat des clients en les engageant et en les impliquant dans le processus de conception tout en entraînant peu de coûts supplémentaires pour l’entreprise.

Autre exemple, Clearly, une boutique en ligne canadienne de lunettes, a réussi à aider ses clients à prendre des décisions plus rapidement en leur offrant une solution innovante : la publicité en Réalité Augmentée. Concrètement, les utilisateurs peuvent essayer différents modèles sans quitter les publicités sur leur fil d’actualité.

Tendance n° 5 : le contenu social toujours plus recherché

Les consommateurs souffrent du manque d’interaction sociale et de connexion humaine ! Pour compenser, les marques développent des outils pour susciter les communautés qui permettent aux acheteurs d’interagir et de partager leurs expériences en temps réel.

Conseil : suscitez les opportunités qui permettent aux utilisateurs de générer du contenu sur les réseaux sociaux.

Si vous envisagez d’adopter l’essayage virtuel ou les visualiseurs et configurateurs 3D, ajoutez des fonctionnalités de partage social ! Cette technique permet aux utilisateurs de partager des photos en ligne, en montrant à quoi ils ressemblent avec un certain article, à quel point ils peuvent être créatifs après avoir personnalisé des baskets ou un bijou. Ces fonctionnalités engageront les consommateurs, animeront les conversations et renforceront vos communautés en ligne.

Un bon exemple de communication sociale a été donné par Nike avec le Nike By You Workshop, une communauté pour les amateurs de sneakers. Cette initiative a ouvert aux consommateurs une arène ludique pour créer des baskets personnalisées et partager leurs créations avec le monde.

De plus, Nike a dédié toute une page Instagram à ce projet et l’a connecté à la boutique en ligne Nike : les baskets personnalisées sont disponibles en ligne en édition limitée et une redevance est versée aux créateurs pour chaque pièce vendue.

Conclusions sur les tendances du commerce de détail

Cette saison des fêtes sera sans précédent pour les marques de luxe et il est crucial d’exploiter toutes les techniques pour générer trafic et conversions.

Hapticmedia a plus de 15 ans d’expertise dans les technologies immersives, y compris la visualisation 3D, la personnalisation et la configuration incluant la gravure, la Réalité Augmentée et l’essayage virtuel. Notre développement a été largement soutenu et couvert par LVMH, Forbes, Les Echos, Le Point, BFMTV. Consultez ici nos projets clients avec Guerlain, Kenzo, Baume & Mercier, Baccarat, Edenly ou contactez-nous dès maintenant pour découvrir les améliorations visibles que nous sommes à même de vous apporter.

Image en vedette : Unsplash.

Contactez-nous

Contactez Hapticmedia dès maintenant pour découvrir nos études de cas et les avantages dont ont bénéficié nos clients.

TOP